Hamac.fr c’est une équipe  d’amoureux de la culture sud-américaine.

C’est lors d’un long voyage au Brésil en 1987 que j’ai découvert les hamacs. À l’époque,  les hôtels louaient des chambres vides équipées de crochets à des tarifs très intéressants. Il suffisait d’un hamac et d’une spirale anti-moustique pour passer des nuits très confortables à bas prix. Mes premières nuits en hamac furent cependant difficiles. C’est un brésilien hilare qui me fit remarquer que j’avais acheté un hamac beaucoup trop petit pour ma tailleet qu’il me fallait uma rede casal (un hamac pour couple). Après 3 semaines de nuits plié en deux ce fut un réel soulagement de coucher dans un hamac large et spacieux. J’ai découvert le confort, la souplesse, l’espace d’un vrai hamac adapté à ma morphologie.

J’ai pu ainsi accrocher mon hamac dans les hôtels, chez l’habitant, sur des lanchas (bateaux de fleuves) ou dans la nature, et surtout apprécier le confort de ce moyen de couchage vieux de plus de 2000 ans.

L’idée de faire partager mes amis et proches avait germé. Je fis ma première importation de hamacs.


 L’idée de Hamac.fr

Gaston, la coqueluche de Hamac.fr !

En Amérique du sud, le hamac est considéré comme une pièce d’ameublement il sert de lit, de canapé et de chaise. C’est probablement l’une des premières pièces d’ameublement de l’histoire de l’humanité, multi-usage, économique et confortable il fait partie intégrante de l’habitat. Il berce des millions de gens de leur naissance jusqu’à la fin de leur existence.

Son confort est réel, son espace souple, élastique, s’adaptant au corps au contraire d’un lit, parfaitement ergonomique, économique, transportable, mettant son utilisateur à l’abri des insectes et autres bestioles.

En Europe, l’image du hamac est associé au jardin, un truc casse gueule, inconfortable, mauvais pour le dos, etc…

Cela provient essentiellement du fait que les commerces ont longtemps proposé des produits de mauvaise qualité, petits, avec des barres en bois, rendant ce moyen de couchage instable, voire dangereux, ce qui a contribué à la mauvaise réputation du hamac.

C’est pour corriger cette image et faire découvrir le véritable hamac que j’ai décidé de démarrer mon affaire. Cela m’a permis également à l’époque de financer une partie de mon voyage. Mes proches ont été séduits et ont adopté pour la plupart un hamac pour leur salon ou leur jardin, ce qui m’a grandement encouragé à continuer dans cette voie.

J’ai commencé à partir de 1999 à travailler sur les marchés et festivals de ma région en Alsace, puis à travers toute la France, notamment sur les foires de Marseille, Paris, Colmar, Bâle, Lyon, Lille, Strasbourg, Sens, Besançon, Nancy,  les festivals de musique de Jazz in Marciac, Vic Fezensac, les Eurockénnes, le festival d’Aurillac, entres autres, afin de faire essayer mes hamacs et faire connaître Hamac.fr qui vit le jour en 2001

Ces dernières années, internet a pris plus d’importance. Avec ce blog, l’équipe de Hamac.fr souhaite communiquer à travers toute la blogosphère afin d’apporter toutes les infos et de partager avec les passionnés de hamacs, de confort et de voyage.