Bien acheter son hamac,  comment ne pas se faire arnaquer !

Internet regorge de vendeurs de hamacs, d’ensembles de pieds plus hamacs,  faites-vous réellement le bon choix ?

Comment comparer les prix des hamacs sans se faire arnaquer ?

Tout d’abord bien lire la description (quand il y en a une ….) Souvent il n’y a ni dimensions ni provenance, juste un prix alléchant.

Plus grand monde ne lit de descriptions, seul un tarif barré,  un « Hamac double » un  » hamac familial » un « hamac pas cher » pour toute description, alors qu’en réalité le hamac est minuscule, le support tout petit, (vous ne trouverez plus de hamac pour votre support une fois celui-ci usé) et l’on en sait quelque chose …

On ne choisi pas un hamac parce qu’il n’est pas cher, mais parce qu’il répond à nos attentes, sa qualité, ses dimensions, son confort, son origine.

 

Quels critères ? Quels éléments de comparaison ?

Au magasin, un client me dit : « J’ai vu Exactement le même hamac  à 50 euros chez machin ou sur internet !  tout  en me parlant d’un hamac tissé main à 250 euros 🙂

Fabrication d’un hamac en Colombie San Jacinto.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour commencer ; d’ou provient ce hamac ? Quelle est sa taille ? Sa largeur ? Son poids ? Sa longueur ? Quel fil a été utilisé, coton, nylon, serpillière ? Quel tissage ? Quels finitions ? Macramé, Cadejos ? Combien de coutures ? Quelle résistance à la charge ? … grand silence, il est vrai que rien ne ressemble plus à un hamac qu’un hamac.

Ce ne sont pas les appellations ; hamac Simple, hamac Double, King, Familial, Matrimonial etc qui font la taille du hamac mais ses dimensions réelles.

On trouve sur les marketplace des tranches de prix, des marques, mais jamais de dimensions.

Le principal argument le prix. OR,  cela ne veut rien dire dans l’absolu si il n’y a pas d’ élément de comparaison comme précité.

 

 

Acheter un hamac d’origine permet de perpétuer un savoir faire, une tradition.

 

Métier à tisser les hamacs.

Manuel de survie de l’acheteur de hamacs.

Sachez ce qui peut différencier un hamac d’un autre.

Sur des hamacs de qualité équivalent la différence de prix va être minime.

Pour les « pas cher » méfiance, ça cache quelque chose …

Plusieurs facteurs :

  • Les dimensions bien évidemment …
  • Un hamac fabriqué en Chine sera moins cher. Mais pas a qualité équivalente.
  • Un hamac en acrylique sera plus cher qu’un hamac en coton recyclé, même cause
  • Un hamac en fil mercerisé (coton perlé) sera plus cher qu’un coton recyclé.
  • Un hamac finition macramé simple sera plus cher qu’un hamac cousu.
  • Un hamac finition triple macramé sera plus cher qu’un double 🙂
  • Un hamac à triple couture sur plus cher qu’une seule couture
  • Un hamac à franges en crochet sera plus cher que des franges en macramé. car beaucoup plus de travail
  • Un support de hamac de 320 x 120 de haut sera moins cher qu’un support de 140 x 370 cm
  • etc ….

Vous l’aurez compris il faut prendre plusieurs critères en compte.  Quelque soit le produit, le sujet ou le débat, rien n’est simple.

Faites confiance aux boutiques spécialisées  !

Je me rends depuis 1987 au Brésil, au Mexique, en Colombie, au Salvador,  j’ai du voir tous les types de hamacs qui existent, et de toutes les provenances.

Certains  hamacs dit brésiliens sont fabriqués en Chine, en Inde, au Vietnam, moins cher, bien évidemment.

Main d’oeuvre bon marché, conditions sociales inexistantes, qualité médiocre. La Chine à présent délocalise au Laos, au Vietnam. Toujours moins cher !! Jusqu’où ?

Tissu à bas prix, au mépris de la qualité qui sera moindre, tissu qui se déforme (on en voit venir au magasin), fixations de cordes en lacet qui ferment le hamac à chaque extrémité et vous enferme, (hamacs chinois à 5 euros 80 cm de large) des hamacs fabriqués en tissu de serpillière ou avec des nappes, ou un mélange des deux. Nous avons même vu des client attraper des allergies cutanées.

Et toujours des hamacs minuscules aussi bien en largeur qu’en longueur.

Il n’y a pas de secret, le savoir-faire, l’origine, la tradition, ont un coût et le monde du hamac n’y échappe pas  comme toute chose.

Le risque sur du long terme ?

Un jour et je ne le souhaite pas le « pas cher », le « cheap »,  finira pas faire disparaître les artisans et il n’ y aura plus que des produits standardisés fabriqués à bas coups pour tout  le monde.

Seul les hamacs haut de gamme trouveront une clientèle le moyen de gamme de bonne qualité aura disparu.

Conseils d’achat : voir notre article à ce sujet.

Pour vous donner des indications d’un pro du hamac, pour une personne de taille moyenne de 170 cm un hamac doit mesurer au moins au minimum 140 cm de large.

Si la taille est inférieure laissez tomber, il sera petit, étroit, inconfortable et casse gueule. Un tel hamac ferait bien rire un brésilien.

Ensuite la matière, coton recyclé comptez entre 55 et 65 euros.en coton pur 70 et 80 € en nylon 40 euros.

Ensuite il y a un espèce de mythe qui dit que si le hamac est « trop grand » on va se retrouver au fond de celui-ci, enfermé à jamais.

Un hamac n’est jamais trop grand, si on y est mal, perdu au fond, emprisonné entre deux murs de toile c’est juste qu’il est mal installé. Comment bien installer son hamac !

Bien au contraire, plus un hamac est grand et mieux c’est,  il y a moins de tension car plus de suspends, le poids est ainsi mieux réparti et non sur une petite surface.

On peut s’y installer dans tous les sens, en diagonale, en perpendiculaire, sur le ventre, le dos, en position shopper, assis …

Bon choix, et vive le hamac !

Daniel